Parution de l'ouvrage "Informatique, libertés, identités"


Le programme "Identités actives" touche à sa fin.
L'ouvrage "Informatique, libertés, identités" coordonné par Daniel Kaplan propose un synthèse des nombreuses idées, concepts, débats, services et outils décoiffants, ... qui ont été explorés durant le programme.

On n’a jamais autant débattu des moyens de protéger la vie privée dans nos sociétés informatisées. Et l’on n’a jamais autant déployé de moyens de capturer et d’utiliser des informations sur les personnes. Et jamais autant d’individus n’ont publié autant d’informations sur eux-mêmes… Paradoxe ? Inconscience ? Hypocrisie ? Ou émergence d’une nouvelle manière de défendre et d’utiliser ses libertés, dans laquelle on ne se protège que pour mieux se projeter vers les autres, vers le monde ?

Retour sur le 2e accélérateur de projets

Le 6 octobre dernier, le 2e accélérateur de projets Identités actives a réuni 100 personnes à l’Université de Médecine Paris Descartes.
Zoom sur quelques "boosts" apportés aux 10 projets.

Témoignage de participants à l'Accélérateur de projets from videosfing on Vimeo.

Evénement "Identités actives" : 2e accélérateur de projets - Le 6 octobre à l'Université Paris Descartes

Le 2e accélérateur de projets "Identités actives" se tiendra le 6 octobre prochain après-midi à l'Université Paris Descartes (rue de l'école de Médecine, dans le 6e arrd.).

On vous attend pour découvrir, booster, détourner 10 nouveaux projets autour de l'identité numérique !!

>> S'inscrire
>> La liste des projets

SocialWebCampParis1, le 19 septembre à la Cantine

Le programme Identités actives de la Fing co-organise avec af83, Social Computing, Dreamface Interactive, Orange R&D, Telecom ParisTech et Silicon Sentier le 1er SocialWebCampParis.
Rendez-vous samedi 19 septembre à La Cantine pour un gros cocktail de méninges et de créativité autour du Web Social

Appel à projets en vue du 2e "Accélérateur de projets" d'Identités actives - Septembre 2009

Suite au succès de la 1ère édition, le programme "Identités actives" lance un nouvel appel aux projets autour de l'identité numérique en vue de la programmation du 2e accélérateur de projets.

>> Proposer un projet

Retour sur l'accélérateur de projets (6) - Le Twittywall

Le Twittywall est un projet expérimental qui a émergé au sein des travaux d'Identités actives.
L'idée est d'installer dans l'espace urbain un très grand écran qui diffuse en temps réel les "gazouillis de la ville" autour de lui : des micro-messages publiés par tout un chacun dans la ville, particulièrement les habitants.

Retour sur l'accélérateur de projets (5) - Mapping the twittosphere, pour une étude de Twitter

La naissance du "twitt" (ou "tweet") comme nouvel usage de communication, incarnant les pratiques de micro-blogging, est assez récente. A tel point qu’il paraît compliqué d’entreprendre une analyse des nouveaux usages autour du site social.
C’est pourtant le défi que propose Dominique Cardon aux participants : un projet d’étude sur les usages du réseau social Twitter.

Retour sur l'accélérateur de projets (4) - Check My Diploma

Le projet Check My Diploma propose de faire office de tiers de confiance entre le recruteur, le postulant et la formation dont ce dernier affirme qu'il est diplômé.
Pour son concepteur, Joël Robic - qui mène ce projet en parallèle de son activité principale de directeur des systèmes d’information chez Euromed Management – il s'agit de répondre à la question vieille comme le monde de certification des diplômes…

Retour sur l'accélérateur de projets (3) - La carte d'identité blanche

Yves Deswarte est directeur de recherche au CNRS au sein de l'unité de recherche LAAS.
Son projet de carte d'identité blanche propose de remplacer la carte d’identité actuelle par une carte immaculée, sans photo ni nom, dans laquelle seraient contenues les informations d’état civil et de preuve de droits.

Retour sur l'accélérateur de projets (2) - Multiples

Avec « Multiple(s) », Maria Laura Méndez-Martén, a présenté, lors de sa table ronde, son projet de fin d’études à l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle.

Ce projet pose le problème de la relation que chacun entretient entre l’individuel et le collectif et ce, dans le rapport à l’identité numérique. En effet, les internautes entretiennent une stratégie de dissimulation/mise en avant, démultipliant ainsi les identités. Et pour cause, la variété des moyens et le passage du web 1.0 au web 2.0 a complètement modifié nos habitudes de communication via l'internet. A présent, nous disposons d’un corps physique et d’un corps numérique nous donnant une multiplicité de visages. Il y a « mon moi et mes différents moi » entraînant un accroissement exponentiel de l’information personnelle.

Syndiquer le contenu